Art Océanien - Art Tribal - Art Premier - Galerie Franck Marcelin

Art Océanien - Art Tribal - Art Premier - Galerie Franck Marcelin

Art Océanien - Art Tribal - Art Premier - Galerie Franck Marcelin

Retour à la liste des objets mélanésiens - Back to the melanesian art
Bouclier de guerre atkom - ref : 2182
Bois sculpté, pigments ocre, noir (charbon de bois), chaux
Poignée formée d’une double lanière en rotin
Hauteur : 1.54 m / Largeur : 0.56m
Population Telefolmin
Sandaun Province (West Sepik)
Montagne Ok. Hautes terres centrale

Provenance :
- Collecté par un pilote australien dans les années 60
- Collection Bill Evans, Paddington.
- Collection Chris Boylan, Sydney.
- Collection Daniel Vigne, Paris, Uzes

Exposition :
Shields of Papua New Guinea. Cavin-Morris Gallery, New York 2012
Reproduit N°11 du catalogue
Un catalogue de cette exposition sera remis à l’acquéreur.

Reconnaissables à leurs motifs géométriques en forme de « X », les boucliers de la montagne Ok, possèdent le même décor que les portes gravées et peintes des maisons cérémonielles de cette région.
Selon Barry Craig (The Shields of Melanesia. 2005. Page 125), « le motif en X représente une figure humaine stylisée, incarnant probablement un ancêtre.
La pointe de diamant, au centre se nomme matup bubil et figure son cœur.
Les décors en zigzags représentent un serpent appelé durulian, symbole chez les téléfolmin de l'opportunité perdue de l'humanité pour l'immortalité »

Ces boucliers de guerre pouvaient être utilisés dans le cadre de rituels magiques se déroulant avant chaque bataille.
Ils étaient conservés dans la maison des hommes, aux côtés des cranes d’ancêtres.
Parfois un petit sac contenant des ossements humains était fixé au bouclier. Ce même sac était porté par le guerrier lors de combat.

Prix sur demande
 
Cliquer ici pour obtenir plus d'informations...
An atkom war shield  - ref : 2182
Carved wood, ochre pigments, black (charcoal), lime.
Handle made of a double rattan strap
Height : 1.54 m / Width : 0.56m
Telefolmin population
Sandaun Province (West Sepik)
Ok Mountain. Central Highlands

Provenance:
- Collected by an Australian pilot in the 1960s.
- Bill Evans Collection, Paddington.
- Chris Boylan Collection, Sydney.
<$ - Daniel Vigne Collection, Paris, Uzes

Exhibition :
Shields of Papua New Guinea. Cavin-Morris Gallery, New York 2012
Illustrated N°11 of the catalog
A catalog of this exhibition will be given to the buyer

Recognizable by their geometrical patterns in the shape of an "X", the Ok Mountain shields have the same decoration as the engraved and painted doors of the ceremonial houses of this region.
According to Barry Craig (The Shields of Melanesia. 2005. Page 125),
"the X pattern represents a stylized human figure, probably embodying an ancestor. The diamond point in the center is called matup bubil and represents his heart. The zigzag pattern represents a snake called durulian, a symbol among the telefolmin of humanity's lost opportunity for immortality."

These war shields could be used in magical rituals that took place before each battle.
They were kept in the men's house, alongside the skulls of ancestors.
Sometimes a small bag containing human bones was attached to the shield. This same bag was carried by the warrior in battle.

Price upon request
 
Click here for any further information...