Art Océanien - Art Tribal - Art Premier - Galerie Franck Marcelin

Art Océanien - Art Tribal - Art Premier - Galerie Franck Marcelin

Art Océanien - Art Tribal - Art Premier - Galerie Franck Marcelin

Retour à la liste des objets mélanésiens - Back to the melanesian art
Emblème Timbu Wara - ref : 2166
Vannerie de fibres végétales, pigment d’argile ocre.
Dimensions : 102 x 63 cm
Encadré : 116 x 75cm
Population Wiru
Région de Pangia. Province des Highlands du Sud
Papouasie Nouvelle Guinée

Provenance :
- Collection Daniel Vigne. Uzes

Ces figures de vannerie, connues sous le nom de Timbu wara, ont été fabriquées dans la région de Pangia, dans le sud des Highlands.
Périodiquement, à des intervalles de cinq à huit ans le culte du Timbu faisait partie d'un cycle cérémonial impliquant la mise à mort de plusieurs centaines de cochons.
A la fin de ce cycle, des hommes dansaient avec ces emblèmes placés verticalement sur la tête.
Le but de ce culte était de rétablir l’équilibre écologique et la fertilité des êtres humains, des cochons et des terres dotées de jardins abondants, de taro, de bananes et de patates douces.
Après le rituel, ces figurines anthropomorphes, censées représenter l’esprit des femmes décédées, étaient conservées dans la maison des hommes, fixées sur un poteau central (tungi) sur lequel étaient aussi accrochées des mâchoires de porcs sacrifiés à l'esprit du Timbu. Elles étaient aussi utilisées lors des cérémonies d’initiation masculine.
Le terme Timbu signifie «ciel», le culte peut donc avoir un lien avec les mythiques « Êtres du Ciel » qui sont considérés comme importants dans la cosmologie des Highlands.

Prix : 3.200€
 
Cliquer ici pour obtenir plus d'informations...
Timbu Wara emblem - ref : 2166
Basketry of vegetable fibers, ocher clay pigment.
Size : 102 x 63 cm
Frame : 116 x 75cm
Wiru population
Pangia region. Southern Highland Province
Papua New Guinea

Provenance:
- Daniel Vigne Collection, Uzes.

These basketry figures, known as Timbu wara, were made in the Pangia region of the southern Highlands.
Periodically, at intervals of five to eight years the cult of the Timbu was part of a ceremonial cycle devoted to the killing of several hundred pigs.
At the end of this cycle, men were dancing with these emblems arranged vertically on their heads.
The purpose of this cult was to restore the ecological balance and fertility of humans, pigs and land inhabited by abundant gardens, taro, bananas and sweet potatoes.
After the ritual, these anthropomorphic figurines, believed to see the spirits of deceased women, were kept in the men's house, fixed on a central pole (tungi) on which were also hung the jaws of pigs sacrificed to the spirit of the Timbu. They were also used in male initiation ceremonies.

Price : 3.200€
 
Click here for any further information...